La créativité


Nous sommes tous des créateurs et avons tous au moins un talent. Certains sont même créatifs dans plusieurs domaines. Et vous, dans quoi êtes-vous créatif ?

Comment trouver son talent ?
Lorsque certaines personnes viennent me voir en me disant qu’elles ont un trop plein d’émotions, incapables à extérioriser, je leur demande toujours : comment vous faites lorsque vous êtes seul pour gérer une émotions débordante ?
Alors on me répond parfois, « je cuisine » ou « j’écris », ou encore « je joue de la musique ». Je leur réponds que c’est génial ! Ces personnes ont une soupape, et donc, une solution à exploiter ! Parfois, elles n’ont même pas conscience que c’est cet acte créatif qui va leur permettre d’apaiser l’émotion, et de gérer la situation qui en découle.

D’autres fois, certaines personnes n’ont pas la réponse. Elles n’ont pas forcément en conscience le chemin vers l’échappatoire permettant la gestion de la situation.
Parfois, j’entends aussi « je n’ai aucun talent » ou « je ne sais pas dans quoi je suis doué(e) ». Je recadre, en disant que l’on ne cherche pas un incroyable talent, mais bien que l’on est à la recherche de soi, dans un but bien ciblé : le mieux être.
Lorsque d’ailleurs j’utilise le mot « doué », je ne l’utilise pas comme jugement de valeur, je pense « doué » dans le sens, « avoir la faculté de »; parce que le jugement esthétique Kantien ne nous intéresse pas ici.

Alors mon travail, c’est d’ouvrir les vannes de la créativité, et de permettre aux personnes que j’accompagne de gagner en connaissance d’eux même et ainsi les accompagner vers une meilleure gestion de leurs émotions. On va donc aller chercher dans l’histoire personnelle de la personne, ce qui fait qu’à un moment, cette créativité a été empêchée.
Parfois ces personnes ont simplement besoin de s’autoriser elles-mêmes à créer et ce n’est pas une mince affaire lorsque l’on a été empêché de créer pendant des années à cause de valeurs familiales en décalage, par exemple.

Pourquoi créer ?
Lorsque l’on sait qu’à l’enfance, chacun de nous était hyper créatif, imaginatif, il s’agit de renouer avec cet enfant intérieur et de retrouver ce qui, à un moment de l’histoire personnelle, fait que cette capacité à créer a été oubliée. Cela peut être pour diverses raisons qu’il est bon parfois d’éclairer, et ainsi permettre de renouer avec cet aspect très primaire de l’être humain.

La créativité n’est pas réservée à ceux qui en font leur métier. Nous sommes tous doués dans quelque chose : photographie, jardinage, dessin, cuisine, écriture, mécanique, peinture, etc. les pistes sont tellement nombreuses, qu’elles sont l’occasion pour chacun de trouver son axe de création privilégié.

La bonne nouvelle c’est que l’on n’a pas besoin d’être reconnu pour l’exprimer ce talent. Juste savoir le reconnaître soi-même est déjà une belle avancée.
C’est l’angle que j’ai choisi pour aborder la thérapie puisque c’est inhérent à chacun de nous et que l’acte créateur est, à mon sens, riche de matière. Il révèle l’inconscient, la personnalité, et offre des pistes pour la thérapie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :